Vente immobilière à Saint-Lunaire : les dépenses indispensables

Partager sur :

Vous désirez réaliser une vente immobilière à Saint-Lunaire ? Prévoyez un certain budget pour les dépenses indispensables à la réalisation du projet. Voici de quoi il s’agit. 

Le coût des diagnostics obligatoires

Plusieurs diagnostics techniques sont à faire sur le bien à vendre. Ils doivent être effectués par un diagnostiqueur certifié, moyennant des rémunérations. La définition des tarifs du professionnel n’est pas encadrée par la loi. Le coût de la prestation peut donc varier d’un expert à un autre. Il est aussi fonction du nombre d’examens à réaliser. La liste dépend du type de bien, de sa date de construction et de sa localisation. En général, les propriétés conçues avant 1949 comptent le plus grand nombre de tests, environ une dizaine. 

Les frais d’agence

Vous pouvez vous en libérer si vous décidez de vendre sans l’aide d’un agent immobilier. Toutefois, pour céder le bien rapidement et au meilleur prix, il est requis d’en mandater un. Des rémunérations lui seront dues s’il parvient à concrétiser la transaction. Là encore, vous avez la possibilité de ne pas les payer, soit en les assignant à l’acquéreur. Cependant, afin de gagner des points auprès des acheteurs potentiels, il est conseillé d’en assumer la moitié. Notez que les frais d’agence représentent environ 10 % de la valeur de la propriété. 

Les dépenses de valorisation du bien

Elles restent indispensables avant la mise en vente de tout type de bien. Toutefois, les dépenses peuvent être minimes. C’est notamment le cas si vous vendez une maison pratiquement neuve ou qui a bénéficié d’un entretien régulier. En général, cela dépend donc de son état au moment de sa commercialisation. Plus la propriété comptera de défauts et de dégradations, plus le coût de sa mise en valeur sera élevé. En outre, sa conformité avec les normes en vigueur peut aussi influer sur la facture due aux rénovations.