Que faire en cas de mauvaise estimation du bien à Saint-Lunaire par un professionnel ?

Partager sur :
Que faire en cas de mauvaise estimation du bien à Saint-Lunaire par un professionnel ?

Pour estimer la valeur marchande d’un bien, surtout à sa mise en vente, il convient de se fier à l’évaluation d’un professionnel. Mais malgré la fiabilité avérée de l’expertise faite par un spécialiste du marché, le risque qu’il y ait une erreur d’appréciation n’est pas inexistant. Or, cela peut retarder la vente. Dans une telle situation, pouvez-vous tenir l’agent immobilier pour responsable de l’échec de votre projet ? Et y a-t-il un moyen d’obtenir réparation pour le préjudice causé ? Réponses.

Que dit la loi ?

En principe, un mandataire a une obligation d’informations et de loyauté envers son mandant. Cela signifie qu’il doit informer son client sur tous les paramètres qui peuvent avoir un impact de près ou de loin sur son projet. Il doit surtout rassembler tous les éléments qui peuvent contribuer à en faciliter la réalisation. Dans le cadre d’une vente, une bonne estimation du bien en fait partie. En ce sens, le fait de proposer un montant erroné est considéré comme une faute professionnelle de sa part. Le méfait remet ainsi en question sa responsabilité civile.

Comment responsabiliser le professionnel ?

Pour obtenir gain de cause à la suite d’une mauvaise estimation immobilière à Saint-Lunaire, il faut prouver que le mandataire a réellement mal évalué le bien. Pour cela, vous pouvez engager un autre professionnel pour déterminer la valeur de la propriété et confronter les résultats de son évaluation à celle du mandataire.

À part cela, il est aussi indispensable de prouver que le méfait a eu des conséquences préjudiciables sur votre projet de vente. Par exemple, mettez en avant le fait que le bien est resté trop longtemps sur le marché sans avoir trouvé d’acheteur. Notez toutefois que le préjudice ne sera considéré que s’il est matériel et réparable. Aussi, renforcez votre cause en démontrant, si c’est le cas, que le long délai de vente vous a contraint à rallonger la période de remboursement de votre prêt relais. 

Afin de présenter un argumentaire cohérent et fiable, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un avocat spécialisé en contentieux immobiliers.